KO Series #35-H: $750K Gtd [8-Max]. $320 buy-in : Débute dans

6 heures
33 minutes
56 secondes
Inscrivez-vous maintenant
Close

Poker School

How To Get The Most Out Of Micro-Limit Tables In Poker

Les tables à micro-limite constituent une bonne rampe de lancement pour les débutants, mais vous pouvez aussi vous y faire de l'argent. Sur cette page, nous vous apprendrons comment, et nous aborderons notamment les points suivants :

Les règles de base de la micro-limite

Les jeux avec micro-limite sont différents des autres formes de poker. Les tactiques qui s'appliquent dans les situations où le nombre de jetons mis en jeu est important, avec une période de gel potentiel, ne fonctionneront pas si les mises sont basses et si les joueurs peuvent racheter des jetons assez facilement.

Plus important encore, vous n'avez pas le temps d'anticiper. Dans ce type de jeux, la meilleure chance que vous ayez est de choisir un mode de jeu et de vous y tenir. Ça a l'air simple, mais, en réalité, c'est tout un art, et c'est la raison pour laquelle nous allons examiner ce type de jeu en détail.

Jouer après le flop

Les jeux avec mises basses sont centrés sur le flop. Si l'on suppose que vous avez choisi une bonne main pour commencer, le flop va déterminer si vous devez continuer ou non. Une fois que vous avez pris votre décision, vous devez vous y tenir. Vous ne devez pas chercher à deviner ce que les autres sont en train de faire, ou vous en inquiéter. Vous jouez la main et c'est tout.

Si vous perdez la main, ne vous inquiétez pas, il vous suffit de vous reprendre et de réessayer. Il y a des chances que vous gagniez la plupart du temps si vous adoptez cette stratégie.

Les tactiques de mise

Lorsque vous jouez pour de petits montants, le but est de gagner le plus possible en un court laps de temps. Voici par exemple comment vous pouvez procéder :

Après avoir relancé avant le flop avec as-roi, vous avez 8 $ en jetons, il vous reste deux adversaires et il y a 2,50 $ dans le pot. Reine-6-2 sont tirés au flop.

Vous décidez de continuer. Mais que miser ? Le montant doit être suffisant pour vous permettre de tout miser si vos adversaires vous suivent, mais pas trop, pour ne pas effrayer les autres joueurs et éviter qu'ils ne se couchent. Il serait convenable de miser le montant du pot. Cela vous laisserait avec 5,50 $ et un pot de 5 $. Si l'on vous suit, vous pourrez miser le reste au tournant.

Si vous voulez que les micro-mises fonctionnent en votre faveur, vous devez jouer avec ce type de certitudes à chaque fois.

Choisir les bonnes mains

Bien sûr, cela ne fonctionne que si vous avez bien lu le flop dès le début (c'est le moment où beaucoup de gens se retrouvent dans l'impasse). Vous devez savoir que as-roi avec roi-reine-valet au flop contre trois autres joueurs pose des problèmes, et qu'un joueur qui a 5-4, avec 6-7-10, au flop remportera problablement le prix.

Alors avec quelles mains devez-vous continuer ? Évidemment, les très bonnes mains comme les sets, les fulls, les couleurs et les quintes fonctionnent, cela va de soi. Les très bonnes paires, les paires moyennes avec des outs et les bonnes mains formées par tirage (par exemple, un tirage couleur avec deux overcards) peuvent également être envisagées.

Jouer sur plusieurs tables

Vous arrivez très bien à faire plusieurs choses en même temps ? C'est pratique, mais si vous voulez vraiment vous faire de l'argent au poker avec micro-limite, vous devez apprendre à jouer sur plusieurs tables. Ça a l'air fou, mais les parties avec micro-limite étant relativement prévisibles, les joueurs expérimentés jouent souvent sur plusieurs tables en même temps.

En jouant sur quatre tables à 0,05 $/0,10 $, vous pouvez gagner 5 $ en une heure si vous savez ce que vous faites. Cela ne vous permettra de rembourser votre hypothèque, mais c'est à peu près la même chose que de participer à des tournois Sit & Go à 10 $, et vous apprendrez plus.

Jouer sur plusieurs tables n'est pas facile au début. Nous vous conseillons de vous exercer sur deux tables d'abord, puis d'en ajouter d'autres à mesure que vous gagnez en assurance. Il n'y a pas de bon nombre à viser (il varie en fonction des personnes), mais la même stratégie s'applique quel que soit le nombre de tables sur lequel vous jouerez en fin de compte.

  • Soyez patient
  • Choisissez les bonnes mains et les bonnes situations
  • Allez jusqu'au bout avec les mains que vous jouez

Les trois dernières règles

  1. Évitez les tirages (les mains près d'être constituées ne sont bonnes que si vous avez la carte qu'il faut). Dans les cash games, partir à la chasse aux tirages peut faire la différence entre la victoire et le point mort, en particulier lorsque la valeur implicite (le montant que vous récupérerez si vous formez une main) n'est en réalité pas formidable.
  2. Ne bluffez pas. Le bluff ne marche que si les gens ont beaucoup à perdre. Dans les parties à mises basses, ils vous affronteront volontiers. Alors à moins que vous ne soyez sûr que votre adversaire n'a pas la moindre imagination, ce n'est généralement pas une tactique gagnante.
  3. Suivez. Le fait que vous ne bluffiez pas ne veut pas dire que les autres, eux, ne vont pas essayer (ils pensent probablement que c'est la seule façon de jouer au poker). Si vous avez un adversaire qui a joué tous les types de mains, ne craignez pas de le suivre à la rivière.